Rénovation énergétique : la majorité des Français ignore l'existence d'aides

Selon les résultats d'une étude OpinionWay-Teksial rendue publique ce 6 novembre, 78 % des Français sont incapables de citer une aide financière contribuant à mener des travaux de rénovation énergétique.

bâtiment

En « itinérance mémorielle » à Verdun, le président de la République Emmanuel Macron  a promis, ce 6 novembre 2018 sur Europe 1, d'« améliorer le chèque énergie ». D'un montant actuel de 150 euros, cet outil qui sert à payer les factures d'électricité et de gaz va être augmenté à 200 euros en 2019.

Les chiffres sont effectivement alarmants. Sur les 28 millions de résidences principales que compte notre pays, 15 millions sont des passoires énergétiques. Outre les risques que cela peut avoir sur la santé physique (problèmes respiratoires) et mentale (anxiété voire dépression), le budget des Français concernés est largement amputé par ces fortes dépenses de consommations.

Pourtant, si ce chèque énergie est connu des ménages modestes, les autres dispositifs accompagnant financièrement la rénovation énergétique sont très majoritairement ignorés. Selon une étude OpinionWay-Teksial (spécialiste des économies d'énergie) réalisée auprès de 2.098 individus, seuls 22 % d'entre eux réussissent en effet à citer une autre aide.

Cliquez ici pour lire l'article

 







Nos certifications
  • logo Qualibat 2017
  • logo un Habitat Facile à Vivre
  • logo Quali'Bois
  • logo Quali'Sol
  • logo Quali'PV
  • logo RGE Éco-artisan
  • logo Écoprêt 0%